Changement orientés sur les ressources

Suzanne Ruf, experte dans le domaine du changement, se pose la question de savoir si tout ce qui concerne les processus de changement doit vraiment être négligé et comment aborder ce qui mérite d’être préservé.

AutorSuzanne Ruf
Datum26.09.2018
Lesezeit6 Minuten

Je l’admets, au cours des derniers mois, je me suis souvent surprise a penser “Avant c’était …”. D’un autre côté, je me souviens à quel point j’étais agacée d’entendre cela des personnes plus âgées dans mon équipe ou même de la part de mes parents. Mais maintenant je fait partie de ceux qui utilisent cette phrase. Et pourtant, parfois je me demande, est-ce que tout doit changer ?

Durant ces dernières années, j’ai pu observer de nombreux projets de changement, que ce soit en tant qu’employé ou manager indépendante, que membre du conseil d’administration ou que conférencière en gestion du changement. Les devoirs sont bien faits dans de nombreux projets : un concept pour le nouveau monde est créé, les employés sont informés, tout est défini en détail, ce qui sera différent; dans le meilleur des cas, les employés sont même invités à participer à la définition de ces détails. L’euphorie de l’équipe du projet est grande, la liberté d’action peut aussi l’être. Enfin, les anciennes bases peuvent être fondamentalement amputées et de nouvelles choses peuvent apparaître.

La nouvelle est censée être aussi attrayante que possible, de sorte que toute l’organisation parle à l’unisson. Il faut créer un sentiment d’urgence pour faire comprendre à tout le monde que le changement est désormais inévitable.

Mais tout ce que nous avons fait jusqu’à maintenant, était-ce si mauvais ?

C’est la question des employés qui sont quelque peu sceptiques face à un changement radical. Est-ce que ce que nous avons fait jusqu’à présent était faux ? Bien entendu, cela a un impact direct sur la motivation du personnel à s’impliquer dans le processus de changement. Ou préférez-vous que quelqu’un vous rappelle soudainement que vous n’avez pas fait de votre mieux au cours des dernières années ? Vous aviez travaillé si durement pour aller plus loin, certains week-ends au bureau ou les rendez-vous privés étaient annulés à le dernière minute. Et maintenant, cela ne devrait plus avoir aucune valeur ?

Rendre hommage au passé et à ce qui fonctionne

Afin d’avoir un résultat durable dans un processus de changement il est logique dès la phase de conception, lorsque la nécessité du changement se présente, de prêter attention à ce qui peut rester parce qu’il est admis que c’était bien. Cela crée de la confiance parmi les employés qui se sont engagés dans le passé, pleins de passion, et leur donne également la certitude qu’en période de bouleversement, même des choses éprouvées et familières peuvent être maintenues.

Cette valorisation du passé présente plusieurs avantages :

  1. Les employés qui ont déjà fait preuve de beaucoup de loyauté sont reconnus pour leurs réalisations et leurs engagements passés.
  2. Dans le processus de changement, vous pouvez vous concentrer sur les domaines dans lesquels un changement, quelles que soient les circonstances, est vraiment approprié et nécessaire.
  3. Les changements peuvent être adaptés à la croissance et au rythme de développement de l’entreprise, facilitant ainsi l’adaptation pour tous les intéressés.

Si dans un avenir proche vous accompagnez un processus de changement dans votre entreprise, pensez déjà, au début du projet, à vous poser des questions sur la situation actuelle.

  • Qu’est-ce qui se passe particulièrement bien aujourd’hui et qui est si précieux pour que cela devrait être gardé dans le futur ?
  • Où est-t-il certain que des processus, des structures ou des aides doivent être libérés ?

Cela vous donnera un bon aperçu de l’état actuel de l’entreprise. Ainsi vous ne vous demanderez pas uniquement ce qui se passe mal, vous découvrirez également ce qui va bien et ce qui mérite d’être préservé.

Avec cette simple question, vous pourrez créer beaucoup de confiance avec les parties prenantes. Pour les employés, c’est aussi un moyen de connaître ou d’apprendre ce qui n’est peut-être pas qu’une ancienne pratique dont il faudrait seulement se débarrasser. En plus, vous découvrirez dès le début quelle profondeur de communication et quel niveau de formation faut-il pour mettre en œuvre le changement.

Dans l’ensemble, la question de la préservation de la valeur est une question intéressante.

Weitere Infos

    Über den Autor

    Suzanne Ruf

    Suzanne Ruf begleitet seit vielen Jahren und mit grossem Erfolg Menschen und Organisationen in Veränderungen. Sie ist Motivationscoach, Organisationsentwicklerin und erfahrene Trainerin. Mit ihrer breaksru gmbh unterstützt sie KMU in deren kontinuierlicher und nachhaltiger Weiterentwicklung. Dabei verliert sie nie aus den Augen, welche Auswirkungen die geplanten Veränderungen für die betroffenen Menschen haben. Die Verknüpfung der menschlichen Ebene mit den organisatorischen Fakten sind ihr Erfolgsrezept.